Assemblage du ZMR 180

Dans ce post je vais retracer les différentes étapes de la construction de mon ZMR180. La frame a été achetée chez FPV Model mais elle est maintenant aussi disponible chez Banggood (je n’ai pas d’informations sur la qualité du carbone de cette dernière).

Les éléments que nous allons aborder dans ce port sont :

  • La frame / le chassis
  • Les ESC (Electronic Speed Regulators) / régulateurs de vitesse
  • Les moteurs
  • Le PDB (power distribution boadr) / la carte de dirtribution électrique
  • Le FC (Flight controller) / Controleur de vol

ESC et electronique

Il n’y a pas d’assemblage du chassis à réaliser, en effet le ZMR180 est composé d’un seul tenant. Il suffira donc dans un premier temps de visser les moteurs. Étape simple en somme, mais il y a quand-même quelques points d’attention :

  • Attention à la longueur des vis ! Certains kits sont livrés avec plusieurs tailles pour ce qui concerne la visserie. Il faut que la vis ait une bonne prise sur le moteur, sans toutefois entrer en contact avec le bobinage.
  • Les vibrations ont tendance à aider les vis à se dévisser (si si, c’est possible !). Pour cela, et c’est vrai pour toutes les vis lors de l’assemblage, utiliser systématiquement du frein filet !

ESC et electronique

Une fois les moteurs en place, installer la carte de distribution électrique sur les supports préalablement vissés. Ensuite il y a plusieurs méthodes, en fonction de l’habileté de chacun mais surtout de la disposition des lieux. Pour ma part, et pour le ZMR180, j’ai tout d’abord fixé les ESC de facon temporaire avant de les souder au PDB. Ensuite je découpe les cables en provenance des moteurs à la bonne longueur puis je les soude à ceux issus des ESC ; il n’y a pas d’ordre particulier, on pourra toujours inverser la rotation des moteurs soit en paramétrant le micro-logiciel embarqué (firmware) soit en inversant deux cables.

ESC et electronique

En ce qui concerne la Naze32, je soude systématiquement quelques éléments afin de faciliter l’échange avec d’autres chassis. De plus, je sertis quasi-systématiquement des prises (Dupont pin connector, pince disponible chez Hobbyking, ainsi que les connecteurs) depuis que j’ai le matériel nécessaire.

  • Connecteurs pour les ESC : j’utilise les modèles coudés pour faciliter les branchements. Pour des chassis offrant moins d’espace, il est bien évident de souder les câbles directement sur la carte.
  • Récepteur : trois câbles sont soudés directement sur les PIN correspondants (terre, 5V, signal sur le PIN 1).
  • Buzzer : sur l’emplacement qui lui est réservé. Sera utilisé pour avoir un signal de batterie faible et pourra être déclanché par un interrupteur lors de la recherche (!!!).
  • Entrée mesure batterie : permet au FC de mesurer la tension de la batterie.

ESC et electronique

La Naze32 se positionne au-dessus du PDB en utilisant les entretoises de la bonne dimension.

Voilà pour la partie purement matérielle. A venir : flasher les ESC avec le bon firmware et la configuration le la Naze32.

Annonceurs :